Kage Shinobi no RPG

~ La fin d'une génération prépare le début de la suivante... dominée par les conflits et par la guerre... ~
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation Ashan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Présentation Ashan   Jeu 28 Aoû - 7:24




[center]


Edka / No Ashatar




Alena/Asraï = Ashan




En théorie Asraï a 23 ans...Mais c'est un peu plus compliqué en fait. Alena elle a 16 ans même si elle en parait moins.





Euh...La décision vous appartient on va dire...



Le village caché de Kiri no Kuni de préference ^^




Alena est une jeune fille douce et très, très joyeuse, il n’y a quasiment rien qui puisse l’énerver (ou presque) et elle aime tout, absolument tout des poussières aux énormes monuments .D’une nature enjouée elle est néanmoins incapable de refuser quelque chose a quelqu’un.
Elle est souvent vêtue d’un sweat très large avec des bandes noires et blanches sur les bras et les épaules, ces bandes forment aussi une croix sur la poitrine, ces bandes sont en faites des morceaux de métal souple servant a solidifier le vêtement de façon a ce qu’on ne puisse le déchirer. La particularité de ce vêtements c’est qu’il a de très, très longue manche (Environ deux fois la taille de ces bras.) pouvant s’attacher dans le dos de manière a fabriquer une de camisole de force en cas de besoin, en clair si Asraï commence à éprouver un intérêt excessif pour l’hémoglobine de son interlocuteur ce qui arrive malheureusement assez souvent. Alena est la seule à pouvoir mettre la camisole et à pouvoir l’enlever. Précaution désormais inutile car celui-ci a appris à combattre avec presque aussi efficacement que sans…En faites c’est plus symbolique qu’autre chose.
Elle porte une sorte de pantalon avec pleins de poches, qu’Asraï prend un malin plaisir a remplir de tas de trucs dangereux et généralement très aiguisé. Elle à des cheveux noirs avec des reflets bleu coupés courts et de façon inégale, un visage enfantin souvent éclairé d’un sourire joyeux Elle a la peau très pale.
Elle ressemble énormément à un garçon et elle le fait exprès, elle porte tout le temps des bandelettes autour de la poitrine pour qu’elle ne se remarque pas. C’est un des nombreux égard qu’elle a pour son « Colocataire ».
De faible constitution elle est incapable de soulever un sabre et ne supporte pas l’idée de blesser quelqu’un, en revanche elle est extrêmement rapide et agile.
Le plus étrange chez elle, c’est qu’elle porte un cache oeil sur l’œil gauche, si elle le fait passé du coté droit elle laisse la place a…

Asraï est vêtu de la même manière qu’Alena (Et pour cause ^^) a ceci prés que son bandage et sur l’œil droit et que ces yeux sont de couleur jaune et que la pupille est fendu
.C’est lui qui combat en attachant des bandelettes équipées de crochets à son pantalon pour pouvoir déchiqueter l’adversaire en courant autour de lui.
La camisole de force c’est pour lui, Alena est la seule à pouvoir mettre la camisole et à pouvoir l’enlever.





La vitesse et l’agilité héréditaire du corps d’Alena.
Cependant la concentration et l’énergie que nécessite l’utilisation cette technique, combiné avec le manque d’endurance affolant du corps d’Alena ne lui permettent pas plus de quelques minutes de combat dans le meilleurs des cas.





Alena est un vrai petit ange. Gentille et attentionnée, elle est incapable de méchanceté. Elle adore Asraï même si celui-ci n’est rien d’autre qu’un petit monstre et qu’il ne le mérite pas. Elle voit toujours le bon coté de la vie et ne laisse jamais quoi que ce soit entamer sa bonne humeur…sauf lorsqu’il s’agit de la souffrance d’autrui. Elle préférera toujours souffrir mille fois plus qu’un inconnu que de le voir ce faire égratigner. Elle est cependant très courageuse et sa naïveté ne l’empêche pas de prendre des décisions sure et intelligente.

Asraï est un garçon colérique et mauvais, c’est un véritable psychopathe plus habitué à débiter des tripes en morceaux qu’à discuter calmement. Il déteste quasiment tout. Asraï a des préjuges envers tout ce qui a un cœur qui bat et même ce qui n’en à pas, il aime le sang et son comportement égoïste s’enchante de la douleur d’autrui.
Il à tendance pourtant à s’adoucir face à l’innocence d’Alena qui a commence à détacher sur lui et vice versa.
Asraï est plutôt grossier et n’émet aucune pitié envers les autres
.





Alena est excessivement gentille et douce elle est terriblement optimiste et extrêmes conciliante. Sa compagnie est agréable et sa bonne humeur a tendance à être communicative. Intelligente mais trop timide pour s’imposer elle préfère rester en retrait en englober tout la terre entière dans son amour omnipotent.

Asraï a un esprit d’analyse en situation de combat extrêmement développé, indispensable pour lui permettre d’utiliser son style de combat. Il est aussi incroyablement déterminé et sur de lui (on peut dire carrément obtus mais dans ce cas ce ne serait pas une qualité ^^).





La plus grande faiblesse d’Alena et sûrement son manque de force mentale et physique qui l’empêcher de blesser quelqu’un. Elle est également obligée d’obéir à un ordre qu’elle qui soit.

Profondément égoïste, psychopathe de haute renommée, borné, méchant voir cruel et fier de l’être.





Alena aime tout, à part les tatouages, la torture, le piment, les gens méchant et…et c’est déjà pas mal…

Asraï aime tout se qui peut faire mal au autre, il adore les kiwi, les cookies et manger en générale. Il aime combattre (traduire par « Il aime gagner et transformer son adversaire en petit tas de chair sanglante et tremblotante »)





Elle est claustrophobe et elle n’aime pas les machin contondant ainsi que les deux ou trois petits trucs cité plus haut….

Il aime pas les types qui ont des coiffures bizarres ou de couleur de cheveux étrange (Rose ou blanc pour les jeunes par exemple) Plutôt rationnel il aime pas les longues histoires et préfère tout abrégé. Insensible à la beauté des choses et des paysages il passe son temps à râler.





Pendant les combats Asraï peut enlever le cache œil et bénéficier ainsi d’une vision plus étendu (Ben ouais, a deux yeux on voit mieux qu’a un seul) ce qui lui permet d’utiliser plus efficacement le corps d’Alena.
Mais cet état n’est confortable ni pour elle, ni pour Asraï. Combattant né, mais habitué à ne compter que sur sa force excessive, Asraï a mis beaucoup de temps et déployé beaucoup d’effort avant de trouver un style de combat qui lui conviennent. Etant donné la faiblesse physique d’Alena les techniques de Taijutsu classique étaient totalement exclues, et une vitesse exceptionnelle n’est rien sans une force de frappe nulle. Il a eu alors l’idée de fixer des crochets au bout de longue lanière de métal souple et tranchante à ses jambes. Ainsi il lui suffit de courir autour de son adversaire ou d’utiliser son agilité pour transformer ce qui pourrait être simplement un accessoire de décoration un peu extrême en un véritable hachoir portable.





Suiton, Suirou no Jutsu

Paralyse l'adversaire (nécessite eau)
Le prison aqueuse, elle paralyse l'adversaire mais empêche le lanceur de faire autre chose

Suiton, Dobei no Jutsu

Créer un mur d'eau plutôt dense (nécessite eau)
Permet de bloquer certaines attaques

Mizu Bunshin no Jutsu

Technique du clonage acqueux

Tsume no Saku

Asraï dirige son chakra vers ses pieds et sa colonne vertebrale. Augmente temporairement la vitesse et la force d'attaque d'Asraï. Très éprouvant physiquement.

Ryuuketsu

Asraï injecte du chakra dans ses bandelettes ce qui à la moindre égratinure externe lui permet de causer des dégâts interne déséagréable à sa cible. Augmentant ainsi les dégats causé par les crochets. Lors de son utilisation la Vitesse d’Asraï diminue.

Ekitai Chi

Cette technique empêche le sang de l’adversaire de coaguler, si l’adversaire souffre d’une hémorragie importante il s’affaiblira rapidement. Asraï doit s’immobiliser pendant dix secondes pour l’utiliser.




Dernière édition par Ashan le Ven 29 Aoû - 14:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Jeu 28 Aoû - 7:50







Alena, grâce a la bonne étoile qui la caractérise, a vu le jour sous le nom d’Edka. Elle est donc née en tant qu’esclave sous la coupe d’une autre famille, les Rikua. Les Edka étant très faible autant physiquement que mentalement et leur gentillesse dénué de mièvrerie, qui semble malheureusement héréditaire, les rendant strictement incapables de faire du mal à quelqu’un, ils ont toujours était des victimes de choix pour les paresseux arrogant et immoral qui pullule (hélas) sur notre planète. Ils font de bien piètre ninja, et des combattants qui tirent leurs originalités de leur incapacité à combattre. En faites la seule chose qui permet de justifier leurs présences sur la voie du Ninja viens de leur agilité et de le leur rapidité qui pourrait être qualifié d’ahurissante, leur permettant ainsi d’esquiver avec un certain succès les attaques de Taijutsu. Mais sans contre attaque, on va pas très loin.Ils y ont aussi parmi eux de très bon ninja médecin. Ainsi donc ils faisaient des équipiers plus ou moins apprécié et appréciable autant sur un champ de bataille que dans une mission d’infiltration, ils sont capable de traverser un pays en un temps record d’où leurs utilité en tant que messagers.
Malheureusement leur douceur de caractère, leur stricte incapacité à se rebeller et l’obéissance absolue qu’ils portent à leur équipier fait d’eux des personnes facilement exploitables. Au fil des générations cette situation ne tarda pas à dégénérer et les Edka devinrent des « chiens » obéissant docilement à leur « maitre » sans aucune considération. Ont les traînaient dans la boue et les battaient a mort, ils ne protestaient pas et demandaient même a la limite a leur « maître » si il ne s’était pas fais mal en les frappant. On parle sans jamais avoir pu le prouver d’une malédiction ayant rendu définitivement débile toute la famille.

C’est donc dans cette triste situation que naquit Alena, alors que la famille était ivres de puissance à pouvoir contrôler des êtres humains. Même si dans le cas des Edka, naturellement et génétiquement spécialisé dans le rôle du « larbinage », les assujettir ne leurs a pas demandés d’effort particuliers. Dés qu’elle sut marcher elle fut collée à la cuisine où elle apprit très vite à faire ses preuves. Elle apprit à dire « carotte » avant « kunai » et se révéla être un cordon bleu présentant toute les caractéristiques physique et mentale typique aux Edka. On lui apprit donc les bases du Taijutsu et du Ninjutsu entre deux corvées et elle se révéla être peu doué autant dans l’une que dans l’autre de ces disciplines. Malgré les exercices physiques intenses qu’on lui faisait subir elle restait chétive et sa force musculaire se situait entre le « ridicule » et l’ « inexistant ». En revanche sa souplesse et sa rapidité était hors du commun même vis-à-vis de sa famille.

Elle grandit et fut assigné en tant que dame de compagnie d’une arrogante jeune femme qui allait se marier avec l’homme le plus puissant de la région. Un autre noble au moins aussi pompeux et obséquieux que sa future femme. C’était une bonne place surtout pour une esclave de sa trempe, généralement les esclave de compagnie étaient bien nourris et bien vêtu pour ne pas faire honte à leur Maitre. Cette dame se révéla être colérique et imbu d’elle-même et n’hésitait pas à faire battre Alena a la moindre de ses erreurs, pourtant peu fréquente.
Le drame se déroula alors qu’Alena avait dix ans. Elle s’échinait a peigner l’imposante masse de cheveux de sa maitresse qui en profitait pour jacasser et se plaindre a qui mieux, mieux. Dans ces moments qu’Alena s’évadait en pensant à sa famille qu’elle verrait bientôt et au repas qu’elle préparerait. Comme tout bon larbin conditionné depuis l’enfance.
C’est alors que le peigne incrusté de rubis (Un cadeau de mariage) lui échappa des mains en butant contre un nœud et se brisa en mille morceaux par terre. Alena pâlit, un Edka coupable d’avoir cassé un objet d’une telle valeur était fouetté sauf si son maître décidait de l’épargner.
Le hurlement que poussa sa maitresse et la monstrueuse baffe qu’elle assena à Alena écarta cette possibilité. Alena vola a travers la pièce et heurta violement le crochet a moitié déchaussé qui retenait le lustre du plafond avec une chaîne. Tout s’enchaîna, le crochet sortit de son emplacement avec un bruit sec, la chaîne enfin libéré fut entraîné a toute allure vers le plafond a contrario du lustre de cristal qui fusait vers le sol a l’emplacement ou se trouvait la fiancée du ninja le plus puissant de la région.
L’ironie du sort a parfois un humour grinçant.
Alena fut condamnée à la peine de mort la plus douloureusement possible. Dans les environs du village se trouvait une grotte ou quiconque y entrait se trouvait dépecé lentement par les esprits y habitant. C’était ce qu’on avait raconté à Alena ainsi qu’a tout les jeunes enfants de sa famille. En réalité les « esprits maléfique » était d’un ordre beaucoup moins vaporeux que dans les conte pour enfant, et ils étaient non pas muni de griffes et de crocs mais de Kunai et d’arme de torture très sophistiqué.
Alena devait y rentrer à l’aube et son agonie durerait une semaine. Pourtant ce ne fut pas Alena qui pénétra dans la grotte, mais son père, qui a la derrière minute supplia son maître et obtint l’autorisation de prendre sa place. Alena ne sut jamais comment il s’y était pris, on avait vaguement évoqué une histoire de dette sans donnée plus de précision. Le père d’Alena s’appelait Asha, il n’était pas particulièrement courageux, à vrai dire son sacrifice fut la seule fois ou il montra du courage de toute sa vie. C’était une lavette comme on dit, pourtant il rentra dans la grotte et mourut.
Néanmoins Alena ne fut pas abandonnée à son sort et après avoir était battu a mort, on l’enchaîna devant la grotte ou elle put assister au meurtre à petit feu de son père. Où elle put entendre ses hurlements pendant une semaine, d’abord très fort et ensuite plus faible.
Les gens du village savaient pertinemment qu’Alena deviendrait folle après un tel traitement pareil.
Elle n’échappa pas a cela, il aurait en fait préférable qu’elle meure dans la grotte plutôt que le traitement qu’elle subit ensuite. Tout le monde hormis les esclaves lui chuchotait à l’oreille qu’elle avait tué son père alors que les hurlements de celui ci résonnaient encore à ses oreilles .La nature des Edka leur empêchait de blesser même quelqu’un au risque de perdre la raison et Alena dévalait rapidement la pente menant a la folie.

Peu après ce déroula un véritable miracle, tout les esclaves, si docile, si prévisible firent évader l’un des leurs. La famille du fugitif fut exécuté et une bonne partie des esclaves avec eux. Le reste de la communauté fut torturés. L’esclave échappée se nommait Alena.






[b]Asraï est né dans un petit village non loin de la mer dans une famille pauvre.
Chose étrange pour une femme qui ne pouvait plus avoir d’enfant sa mère détestait son fils au point tel qu’elle en devenait paranoïaque, elle avait l’intime et absolu conviction que son nourrisson de fils voulait sa mort. On pourrait douter de l’état de sa santé mentale mais dans ce cas précis on pourrait juste ce demander si elle n’avait pas vu un tout petit peu plus loin que la majorité des gens.
Asraï n’était pas un bébé normal, il ne dormait quasiment pas et gardait ses grand yeux jaune, dont la pupille n’était pas encore fendu, ouvert. Il écoutait, il observait. Il ne pleurait quasiment pas. Ne bavait pas, mangeait proprement, ne babillait pas et ne jouait pas non plus avec ses jouets. Mais bon après tout ce n’était qu’un bébé, certes un peu coincé, mais un nourrisson quand même !

La nuit la Mère prétendait entendre des bruits envahissait la maison, comme si quelque chose de petit et de très silencieux se déplaçait Le père ne savait quoi faire pour calmer les inquiétudes de sa femme. L’insomnie la rendait mauvaise et tourmentée et en quelque semaines elle était devenue maigre a faire peur. D’autant plus qu’il devait s’absenter pendant quelques jours et il craignait que sa femme fasse une bêtise. Une bêtise du genre définitif. C’est donc le cœur plein d’appréhension qu’il partit de la maison en ce promettant de revenir le plus vite possible.
Il était déjà depuis une semaine à un village ou il devait faire affaire, lorsqu’un messager vint le voir, la mine sombre. Il lui apprit alors que sa femme était morte d’une violente pneumonie du a la fatigue. En effet l’accouchement ayant déjà pompé une bonne partie de ses forces elle n’avait pas eut la force de résister à cette maladie.
C’est le cœur en peine que le père d’Asraï rentra chez lui, en partant il avait eut peur pour le bébé et c’était sa femme qu’il avait perdu. Il apprit qu’elle n’avait guère dormi après son départ car le bébé pleurait dès qu’elle avait le dos tournée et que cela l’avait suffisamment affaiblit pour permettre a la maladie de l’achever.
Il se souvint que sa femme était persuadée que son bébé voulait sa mort. Elle avait eut raison…en un sens.
Et cet enfant si étrange qui ne pleurait jamais sauf quand sa mère était malade. Ces grands yeux jaunes des plus étranges et ce calme affiché. Il y avait effectivement quelque chose de malsain cet enfant…
Il en était a ce point de ses réflexions lorsque des pleurs se firent entendre, il se leva et descendit les escaliers à toute allure pour rejoindre son fils. Il glissa soudainement, dévalant le reste des escaliers, cul par-dessus tête, se brisant la nuque comme une brindille. La dernière image qu’il emporta fut celle d’un jouet sur l’escalier alors que les pleurs de son bébé s’arrêtaient brusquement.
Asraï avait alors trois mois.

Un groupe fanatique au cervelet brulé l’adopta, le considérant comme la résurrection du démon Ashatar et il fut traité comme un demi-dieu pendant toute son enfance ce qui eut quelques effets sur son développement psychologique. Et pas des meilleurs veuillez me croire.
Il apprit à se battre et montra une force incroyable et une endurance exceptionnelle. Il fut élevé dans la conviction profonde qu’il était un tueur, un démon, un dieu de la guerre, il devint un véritable monstre de sauvagerie et de cruauté et n’en était que plus félicité. Affectionnant particulièrement le sang humain il était considéré comme le démon Ashatar. Et le pire c’est que lui aussi y croyait : Vous auriez fait quoi vous si tous le monde vous avez dit depuis votre plus jeune âge que vous étiez un dieu ? Vous n’auriez sans doute pas eut de raison de penser le contraire
Le petit bébé devient un colosse, un pur bourrin sans aucune finesse dans le combat, nourri au gruau de pierres pilées depuis l’âge de douze ans, capable d’enchainer 500 pompes sans tressaillir et de mâcher du diamant. Combinez avec un caractère de dément, un penchant pour la cruauté gratuite plus que développé et une arrogance sans limite et vous obtenez à quelque détail prés Asraï. Du grand art.

Lorsqu’Asraï eut vingt ans le groupe de fanatique organisa une cérémonie destiné à séparer l’esprit d’Asraï pour qu’il retrouve son enveloppe charnelle originelle, le corps invincible d’Ashatar. Comme quoi, la folie ça ce partage et les fous n’ont pas de nation attitré, et si cela avait était le cas ceux là aurait probablement eut droit à un trône.
Le problème ce que lorsque qu’on fait joujou avait des Justus pas très licite, donc très compliqué, qu’on à moitié, voir, complètement dingue, même avait beaucoup de veine et de détermination on n’a pas beaucoup de chance d’y arriver. En faites, le pourcentage de réussite doit frôler le zéro absolu.
Vous vous en doutez : Ca a raté. Le chef des fanatiques aurait pu avoir tous simplement l’air bête en mini pagne de cuir avec un poulet égorgé à la main et un Asraï pas très content devant lui. Celui-ci lui aurait très probablement cassé la figure et on aurait retrouvé ainsi le mythe de Frankenstein. Mais un méchant coup du sort a voulut que Asraï soit éjecté de son corps et envoyé en cohabitation dans celui…d’Alena.
Eh oui : Lui qui rêvait d’un corps de titane avec tout un tas de muscles comme des sacs de melon se retrouve dans la dépouille d’une gamine même pas fichue de soulever un sabre avec l’aide d’une poulie.
C’est bête la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Jeu 28 Aoû - 8:06

Alena et Asraï partage donc le même corps.
Ils habitent en cohabitation dans la même enveloppe charnelle s’aidant l’un l’autre, Alena et sa faiblesse, Asraï et son manque d’humanisme. Il a fallut quelque temps a Alena pour persuader Asraï qu’il n’était pas la réincarnation d’un démon et pas moins d’un dixième de seconde a lui expliquer que ce corps si était le sien et pas celui d’Ashatar.
Les débuts n’ont pas était particulièrement facile, Asraï, vous vous en doutez n’as pas particulièrement appréciée la situation. Lui, un mec, LE mec, dans l’organisme d’une fillette de 14 ans encore plus faible qu’un nouveau né ? Quelle humiliation !
Bien que profondément répugné, il a entreprit immédiatement de prendre définitivement le contrôle de ce corps et de moucher l’âme d’Alena. Question de principe. « Quand il y as affront il y as punition ! » Dixit Asraï.
Mais Alena est tout de même dans SON corps ce qui lui donne un avantage non négligeable sur Asraï. Cependant, étant donné son caractère peu pugnace elle a rapidement laissée la place à celui-ci, rendu curieux par cette étrange victoire facile. En partageant le même corps on finit rapidement par mieux ce connaitre, et s’apprécier, chose rendu plus aisé par la fusion graduelle de leurs caractères. Deux esprits ne peuvent vivre dans un même corps c’est contre nature, et la nature a toujours tendance à s’arranger quand quelque chose ne va pas comme elle veut. Leur deux personnalités, de jour en jour devait se ressembler de plus en plus et à terme devenir une seule et même personnalité dans un seul corps. Perspective que ni l’un ni l’autre ne voulait voir aboutir. Asraï espérant un jour trouver un moyen de s’extraire de ce corps faible pour réintégrer le sien ou un autre lui ressemblant. Quand à Alena la nature même de sa personnalité et fondamentalement opposé à celle d’Asraï ce qui provoque un dangereux trouble psychique.
La solution vient d’un Ninja de Kiri qu’ils croisèrent presque par hasard. Le « presque » venant du fait que celui-ci était à la recherche de la créature la plus agaçante de la planète pour l’adopter et ainsi décevoir son Père l’idolâtrant. (Enfin, ça c’est une autre histoire que ma sœur ce fera un plaisir de vous raconter ^^). Après des mois de recherches intenses, ils finirent par trouver la solution. Ils posèrent un sceau sur un cache œil qui leur permet de séparer leurs personnalités et de passer de l’une à l’autre selon sa position. (Un peu capillotracté comme explication je sais)

La plupart du temps c’est Asraï qui dirige le corps (Bien incapable de supporter l’enfermement plus de quelques heures) et Alena en temps qu’esprit secondaire. D’un commun accord ils se sont nommés Asha un nom aussi bien féminin que masculin. Alena s’est travestie pour ressembler à un garçon et c’est elle qui s’occupe des taches délicates (genre se laver, activité qui ne manque pas de troubler Asraï même après des années de cohabitation, la cuisine,…). En cas de grabuge c’est Asraï qui prend la place. En revanche Asraï n’est pas responsable des actes d’Alena et vice versa.
Pour passer d’une manière visible d’une personnalité à l’autre autre Asha as un cache œil.(Il faut quand même prévenir les gens de qui il on en face d’eux, la fouine psychotique ou l’adorable gamine, sinon ça ressemblerait au Loto…Ou à la roulette russe.
Œil gauche c’est Asraï aux commandes, tous aux abris.
Œil droit c’est Alena, soyez gentil elle a quand même un garde du corps pas commode intégré.


Pendant les combats Asraï peut enlever le cache œil et bénéficier ainsi d’une vision plus étendu (Ben ouais, a deux yeux on voit mieux qu’a un seul) ce qui lui permet d’utiliser plus efficacement la vitesse et l’agilité héréditaire du corps d’Alena. Mais cet état n’est confortable ni pour elle, ni pour Asraï. Combattant né, mais habitué à ne compter que sur sa force excessive, Asraï a mis beaucoup de temps et déployé beaucoup d’effort avant de trouver un style de combat qui lui conviennent. Etant donné la faiblesse physique d’Alena les techniques de Taijutsu classique étaient totalement exclues, et une vitesse exceptionnelle n’est rien sans une force de frappe nulle. Il a eu alors l’idée de fixer des crochets au bout de longue lanière de métal souple et tranchante à ses jambes. Ainsi il lui suffit de courir autour de son adversaire ou d’utiliser son agilité pour transformer ce qui pourrait être simplement un accessoire de décoration un peu extrême en un véritable hachoir portable.
Cependant la concentration et l’énergie que nécessite l’utilisation cette technique, combiné avec le manque d’endurance affolant du corps d’Alena ne lui permettent pas plus de quelques minutes de combat dans le meilleurs des cas.



Bon voila c’est à peu prés tout. J’ai déjà joué ce personnage sur un Forum (Naruto Quest) et j’avoue avoir pris beaucoup de plaisir à le manier. J’ai repris sa fiche de présentation et y ai apporté quelques modifications du genre…important. Enfin bon tous ça pour dire que je suis consciente des erreurs de logique que peut contenir ma fiche (et j’ai cru remarquée que les admis et modo y attachaient une grande importance...) et mon histoire mais que mon attachement à la personnalité…enfin aux personnalités de mon personnage mon empêchée de changer trop fondamentalement son histoire.
Quand au cas de schizophrénie aigu d’Ashan je ne suis pas sur qu’il soit spécialement le bienvenu…
Toujours est t’il que, si modification il faut apporter (comme c’est probablement le cas), je le ferai. Et avec bonne humeur en plus ^^
Ps : Euh…Faites pas trop attention a l’orthographe…Entre lui est moi c’est une longue et probablement éternelle histoire de haine.
Ps 2 : Bonne lecture, j’espère que vous ne trouverez pas ma présentation trop barbante à lire.J'ai fait de mon mieux pour la rendre agréable mais ce n'est pas toujours évident...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Jeu 28 Aoû - 23:32

Bienvenue =)

Voilà, j'ai tout lu et j'ai trouvé ta fiche super ! Je n'ai pas trouvé d'incohérences ( du moins flagrantes, j'ai "Médium" à fond à côté, dur de se concentrer). Donc, je valide, attend l'avis d'un autre admin, surtout pour ce qui est des techniques Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benihime
Ancien Admin. Il vous surveille toujours...
Ancien Admin. Il vous surveille toujours...


Nombre de messages : 796
Age : 27
Points RP :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Ven 29 Aoû - 9:09

Pour le grade je te propose Oi-nin... ou génin x) Si la deuxième proposition est si basse c'est à cause du comportement de ton personnage, qui serait bien incapable de pouvoir commander une équipe, et encore moins d'atteindre la place de juunin vu les qualités qu'elle demande. Wink Ça ne veut pas dire qu'il serait moins puissant.

Je vais t'embêter un peu sur tes techniques maintenant.

Citation :
Tsume no Saku

Paralyse
A l'aide de ses crochets, Asrai inflige de gros dégâts a son adversaire en plus de le paralysé grâce a du chakra concentré dans les griffes qui frappent avec une grande précision les points vitaux...
Extrêmement fatiguant.
Les points vitaux sont principalement assez profond dans le corps, avec des griffes c'est étonnant de pouvoir faire des blessures si profondes. Et puis si tu les touches tu ferais facilement mourir ton adversaire, or on a pas le droit de tuer, à part avec le consentement de la personne. Maintenant en plus la paralysie tout en pouvant bouger c'est un peu sec, la personne se laisserait tuer sans pouvoir rien faire, sur ce principe je ne suis pas très d'accord. Tu as déjà un moyen de paralyser l'adversaire avec du suiton, tu devrais peut-être changer.

Citation :
Ryuuketsu

Asraï injecte du chakra dans ses bandelette ce qui lui permet de causer des dégâts interne a sa cible. Lors de son utilisation la Vitesse d’Asraï diminue.
Je ne comprends pas comment tu attaques la cible avec cette technique x) désolé, détaille un peu plus stp.

Le reste ça serait bon, mais il ne faut pas oublier que faire des techniques requiert des signes de main, il ne sera pas possible de les composer avec les bras attachés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Ven 29 Aoû - 14:49

Pein a écrit:
Pour le grade je te propose Oi-nin... ou génin x) Si la deuxième proposition est si basse c'est à cause du comportement de ton personnage, qui serait bien incapable de pouvoir commander une équipe, et encore moins d'atteindre la place de juunin vu les qualités qu'elle demande. Wink Ça ne veut pas dire qu'il serait moins puissant..

Oi nin ? C'est les chasseurs de déserteur non ? Y'en as un paquet ici...Ca pourrait etre marrant. (Parce que genin (XD ils sont géant ces smileys) )

Citation :
Le reste ça serait bon, mais il ne faut pas oublier que faire des techniques requiert des signes de main, il ne sera pas possible de les composer avec les bras attachés.

Lorsqu'Asraï a sa camisole il ne peut utiliser de technique mais il a appris à utiliser les technique de Taijutsu de base sans en être trop affecté (C'est déja pas mal avec les bras dans le dos)
Revenir en haut Aller en bas
Benihime
Ancien Admin. Il vous surveille toujours...
Ancien Admin. Il vous surveille toujours...


Nombre de messages : 796
Age : 27
Points RP :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Ven 29 Aoû - 19:04

Ça marche, deuxième validation, je te met ton grade, ton village et tu peux aller rp :B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Ven 29 Aoû - 19:31

Merci beaucoup , je vais RP de ce pas *court*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation Ashan   Aujourd'hui à 6:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation Ashan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» Présentation des perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kage Shinobi no RPG :: Archives diverses :: Présentations validées-
Sauter vers: