Kage Shinobi no RPG

~ La fin d'une génération prépare le début de la suivante... dominée par les conflits et par la guerre... ~
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une 'tite fic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une 'tite fic   Mer 18 Juin - 19:49

Il y’a longtemps, fort longtemps, alors que les villages ninjas n’étaient pas encore à l’état de projet, et où les pays et les empires naissaient, prospéraient, et mourraient parfois en moins d’une année. C’est à cette époque que vivait un jeune ninja qui avait prit pour nom Itô. Il était membre d’un clan aujourd’hui tombé dans l’oublie, au cours d’une guerre qui l’est elle aussi sauf pour quelques rares personnes qui se souviennent encore aujourd’hui. Le récit de cette guerre aujourd’hui lointaine fût à l’époque retranscrite sur de nombreux rouleaux afin que plus jamais le monde ne fasse la même erreur. Très peu d’exemplaire arrivèrent jusqu’à notre époque, est-ce un bien ? Ou au contraire, un mal ? Je vous laisserais seuls juges de ceci après vous en avoir conté l’histoire.

Tout commença alors qu’Itô était âgé de 15 ans, âge auquel on le considérait comme un adulte. Un petit seigneur avide de pouvoir venait de recruter un fameux clan de ninja, connu pour sa puissance, sa barbarie, et, au dire de certain, leur ascendance démoniaque. Et c’est au clan d’Itô, non moins réputé, qu’on confia la mission de les combattre.
Les combats durèrent plus de deux ans, au cours desquels les victimes se comptaient par dizaines dans les deux clans. Aucun des deux adversaires ne semblaient décidés à abandonnés, question d’honneur, et, hier encore moins qu’aujourd’hui, et contrairement à ce qui circule sur les ninjas, l’honneur occupait une place importante dans la vie de tout shinobis. La mort plutôt que le déshonneur.
Mais c’est alors, que pour une raison inconnue, le clan adverse rompit le combat, laissant le seigneur belliqueux courir à sa perte, et à la mort.
N’ayant plus de raison de combattre, les ninjas du clan d’Itô rompirent à leur tour le combat, laissant aux soins des samouraïs de leurs employeurs la fin du travail. La tache s’annonçait simple, car le rapport des forces jouaient en leur faveur à près de dix contre un. Mais il se produisit un événement que personne n’avait pu prévoir.
Dans sa folie, le seigneur avait invoqué un seigneur démoniaque, lui promettant monts et merveilles en échange de son aide.


Seigneur :
« Ô maître des démons, Ô, grand Kagero, je t’en conjure, toi qui on dit à le pouvoir de t’incarner sous forme humaine tout les dix ans, je t’en conjure, sauve moi de mes ennemis, et en échange, je t’aiderai à accomplir ton objectif. Oui, je t’aiderai à prendre possession du monde afin de le donner à tes semblables ! »

Un nuage de fumée rouge apparu alors au milieu de la pièce. Il était dense, et sous certains angles paraissait presque noir.
Le nuage prit la parole, d’une voix caverneuse.


Nuage : « Qui es tu pour oser m’invoquer ainsi ? Et pour me proposer de telles choses, toi qui es dans une situation si critique ? »

Le seigneur fut un instant paralysé par la peur, mais, prenant sur lui, fini par prendre la parole.

Seigneur :
« Ô grand Kagero, je sais ce dont tu as besoin pour réunir ton armée… tu as besoin de corps jeunes et puissants que la vie d’abandonner… Et je puis t’en procurer autant que tu le souhaites. Tout ce que je te demande, c’est de m’assurer la victoire aujourd’hui, et, demain dès la première heure, tu auras les corps pour ton armée. »

Le démon partit dans une crise de rire à ébranler les murs de la demeure. Le corps du seigneur se mit alors à luire d’un éclat rouge vif.

Kagero :
« Avec ça, tu devrais faire bonne impression dehors. Allez, et n’oublis pas les corps que tu m’as promis !! »

Le seigneur, sur de sa toute puissance partit au combat l’esprit léger, réfléchissant déjà au banquet qu’il allait donné pour fêter sa victoire. S’il avait su que le seul banquet qui allait être donné le lendemain le serait par le clan adverse, il ne serait probablement pas sortit de sa forteresse ainsi.
Mais le démon l’avait trahis. La lueur rouge n’avait absolument rien avoir avec un quelconque transfère de puissance. C’est donc sur un champs de bataille, au coté de ses samouraïs, que le seigneur fini sa vie.

Mais, n’allez pas croire que mon histoire s’achève ainsi, bien au contraire, elle ne fait que commencée. Peut-être vous demandez-vous ce qui arrive au jeune ninja ? Ou au seigneur démon ? Et bien, je vais vous le conter, car tout cela fait partie des rouleaux que vous n’aurez peut-être jamais le loisir de lire.

A la nuit tombée, alors que personne n’avait encore pensé à ramasser les morts, et que les vainqueurs ripaillaient, la même fumée que dans le château enveloppa le corps du seigneur récemment décédé puis, s’engouffra par les narines. Quelques minutes plus tard, le corps sans vie quelques instants plus tôt se déplaçait de nouveaux. Une seule chose avait changée, les yeux du seigneur étaient devenus rouges sang.
Il se mit alors à rire du mauvais tour qu’il venait de jouer au seigneur tout en composant des signes avec ses mains tels un ninja expérimenté. Quelques instants plus tard, touts les corps tombés pendant la bataille se relevaient à leurs tours. Ils n’étaient pour le moment que peu nombreux, mais c’était bien suffisant pour ce que Kagero avait l’intention de faire.

Accompagnés de ses soldats démoniaques, il rentra au campement des vainqueurs. Son entrée fit taire tout le monde. Même le plus ivre des soldats sentit que quelque chose n’allait pas. C’est alors que certain se mirent à reconnaître des amis, des compagnons, ou des ennemis tombés sur le champs de bataille quelques heures plus tôt.
C’est alors que le massacre commença. Les démons utilisèrent aussi bien les armes de leurs nouveaux corps que les pouvoirs qui étaient déjà les leurs afin de faire du camp un cimetière.
Kagero utilisa alors de nouveau sa technique, relevant ceux qui venaient de mourir, agrandissant alors son armée de manière monstrueuse.

Quelques jours après la bataille, l’employeur d’Itô, ne voyant pas son armée revenir fit de nouveau appel au clan du jeune shinobi afin d’enquêter. Le clan étant au plus mal après les violents combats, il fut décidé d’envoyer deux genins, et le sort tomba sur Itô et l’un de ses camarades de toujours, Sarutobi.

Ils partir le jours même et se rendirent pour commencer sur le lieu supposé de la bataille, en espérant au moins trouver des traces qui indiquerait que l’armée s’était mise en marche plus tard que prévu. Mais très vite, ils s’aperçurent l’un comme l’autre que quelque chose n’allait pas. Partout où ils passaient dans le conté du seigneur vaincu, tout n’était plus que ruines, chose qui peu paraître normal après des combats, mais il n’y avait nulle trace de corps, ce qui était des plus étrange, car les corps étaient en général la dernière des priorité après un conflit.
L’autre chose qui surpris les deux jeunes ninjas, fut de trouver des provisions sagement entassées dans les greniers et les granges, car, avec les femmes et les animaux, les provisions sont la cible prioritaires des vainqueurs, quel que soit leurs camps. Ils continuèrent donc leur périple, et finirent par tomber sur le campement des samouraïs de leur maître, ou ce qu’il en restait. Comme partout, tout n’était plus que ruine et désolation, mais nulle trace des corps, ni de brasiers funéraires.
Ils tentèrent donc une approche discrète du château, afin de déterminer si oui ou non, l’armée de leur maître avait remporter la victoire, car peut-être les samouraïs étaient en plein repos dans le château, après la destruction de leur camps et de leurs vivre, mais cette histoire sonnait faux aux oreilles des jeunes ninjas. Ils s’apprêtaient à rebrousser chemin lorsqu’ils furent frapper par une grande puissance, présente à l’intérieur du château, tellement forte, qu’elle semblait capable de les tuer sans même les touchés. La peur s’empara alors de Sarutobi, qui se mit à fuir. Itô, hésita quelques secondes avant de se lancer à la poursuite de son compagnon prit de peur panique, mais… ILS furent plus rapides. Ils étaient 4, portant tous l’armure des soldats de leur maîtres,et, chose étonnante, ils rattrapèrent en un clin d’œil les deux fuyard.

Samourai 1 : « Tien tien, qu’avons-nous là…des espions… »

Samourai 2 : « Apportons les à Kagero… il saura quoi en faire… »

Sarutobi : « Voyons… nous sommes dans le même camps… vous n’allez pas… »

Les 4 samouraïs éclatèrent alors de rire, un rien mauvais, et qui n’était en rien humain.

Samourai 1 :
« Oui, c’est cela, nous sommes dans le même camps, et en temps qu’alliers, nous allons vous laisser le choix, sois vous nous accompagnez de votre plein gré, sois nous vous y forçons… honnêtement… on préféreraient la deuxième solutions… »

Sarutobi approcha alors discrètement sa main de son arme, un vieux sabre ayant appartenu à son père, et qui faisait sa fierté. C’était une réponse instinctive à une situation stressante, chez lui. Il cherchais à toucher ce sabre, comme s’il était capable de lui redonner force et courage.

Malheureusement pour lui, il n’eut pas le temps de faire mieux, et l’un des samouraïs le frappa violement avant qu’il ait pus dégainer, l’assommant sur le coup.
Ils portèrent alors leur attention sur Itô, qui à son tour les toisa. Ils étaient trop forts pour lui, mais il n’avait pas le droit de se laisser capturer comme cela, il devait combattre.

Samourai 1 : « Très bien… mais avant que tu ne fasse quoi que se soit… nous sommes télépathes… et nous le savons nous aussi. »

Itô : « Alors, vous savez aussi bien que moi que je ne peux pas me rendre, c’est contre nos règles de vie à nous, ninjas… préparez-vous à vous battre !! »

[à suivre!]
Revenir en haut Aller en bas
 
Une 'tite fic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Galerie] Mes p'tite figouzes.
» Photo dédicacée à Tite Peci et Big Panda !!
» Et un bon gros navet pour la p'tite dame, un !
» Entretien d'embauche : elle est où la p'tite secrétaire?
» ma p'tite présentation signée juju-lily(ou juju=)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kage Shinobi no RPG :: Partie Membres :: Fictions-
Sauter vers: