Kage Shinobi no RPG

~ La fin d'une génération prépare le début de la suivante... dominée par les conflits et par la guerre... ~
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Riku >>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hyriuu
Chuunin
Chuunin


Nombre de messages : 254
Age : 24
Avertissement : When Tobi is borred...
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 01/07/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Riku >>   Lun 20 Juil - 13:57

Pfff c'est chiant de dire quelque chose mais de pas vraiment le faire >>
Vu que Hyriuu est mort, voilà mon nouveau perso, have a good time ^^ (Si je tenais le gars qui m'a fait changé d'avis...><)

Identité

Clan : Seijaku

Prénom : Riku

Âge : 46

Grade : Nuke-nin rang A (du moins j'aimerais bien)

Village : Nuke-nin

Histoire :

« Beaucoup me trouvent irrationnel, et d’un certain point de vue je trouve qu’on peut les comprendre. Feindre sa propre mort, abuser de ses parents, ses proches, pour satisfaire ses propres désirs est un acte d’égoïsme que je supporte depuis bien longtemps maintenant. Mais au lieu de me juger sur mes faits, écoutez donc mon histoire, peut être allez-vous différer vos pensées et me trouver attendrissant.

Tout commença par une journée on ne peut plus normale, un ciel d’azur et un soleil de plomb inondant de chaleur l’hôpital de Konoha. Je fus et je resterai le fils unique de ma mère, marchande, et de mon paternel, modeste forgeron fournissant les armes et les métaux aux ninjas de l’époque. Il fallait dire que j’éprouvais une certaine admiration pour celui-ci, peut être est-ce une des causes de certaines de mes connaissances actuelles. Lorsque celui-ci travaillait, je m’amusais à l’observer, à décrire chacun de ses mouvements avec mes propres mots, palette de vocabulaire bien maigre en raison de mon âge. Lui n’y voyait aucun inconvénient à condition que je reste à l’écart des fourneaux, simple mesure de sécurité. Mais je me forgeais moi-même un avenir en regardant le métal fondre dans des cuves, puis prendre forme sous les mains d’un expert, la lumière, la chaleur, tout autant de sensations qui parfirent mon envie de pouvoir me servir d’une de ses armes, de devenir un ninja.

Je devais avoir une dizaine d’années lorsqu’ils m’inscrivirent à l’académie. Elève commun, je ne me distinguais pas vraiment de mes camarades, sauf peut être pour le lancer de kunaï et de shurikens. J’étais devenu un enfant précoce, ayant grandi au milieu de lames ciselées avec la plus grande application et d’une chaleur suffocante, m’ayant donné une certaine résistance à ce démon de midi. Je ne vais pas m’attarder sur ces quelques années passées à apprendre les bases rudimentaires du ninjutsu, mais je dois avouer que les liens insécables qui m’unissaient à mon père me furent d’une grande aide. Il ne pouvait pas m’aider à proprement parler, et il ignorait que seule sa présence m’était utile, en tant qu’exemple de caractère et de vitalité.

A ma sortie de l’académie, on me fit passer comme à beaucoup de jeunes promus le test de la feuille. Je peinais quelques peu à faire passer le chakra dans une chose aussi fine, mais je ne fus pas déçu du résultat. Cette affinité naturelle à la foudre, j’en avais inconsciemment rêvé. C’était pour moi le synonyme de la puissance de la rapidité, et bénéficier de ce soutien psychologique était une motivation supplémentaire, un moyen d’accéder encore plus vite à ces chimères qui berçaient mon enfance. Cependant, quelque chose vint perturber cette idéologie. Je commençais à ressentir l’irrésistible envie de faire mien les objets des autres. Ma philosophie s’en verra altérée, et je ne deviendrai qu’un parasite conscient de sa situation, vivant au dépend de beaucoup d’autres. Cela commençait par quelques affaires de mes équipiers, un shuriken, un kunaï, puis deux, et ce crescendo.

Puis cette lutte intérieure vint bouleverser mes ressources, m’extirpant d’un monde parfait, utopie passagère et trop compréhensible. Une bande de quelques prostituées ayant eut vent des relations privilégiées qu’avait mon père et le corps des ninjas profitèrent de ma candeur pour m’extirper un peu d’argent tout en m’apprenant les choses de la vie. Leur air provocateur déclencha ce que les médecins appellent des cascades hormonales, mais avant qu’elles n’aient tenté de faire quoi que ce soit de mon corps d’adolescent, mes coéquipiers m’appelaient, les obligeant à se retirer nonchalamment dans l’ombre. Mais cette légère altercation me fit réfléchir, réveillant en moi un autre de ces vices impropre à la vie en société. La perversité s’emparait de moi, et fut un tournant dans ma vie de shinobi. J’avouais à mon père que je voulais tenter des études de médecine afin de sauver des vies, ou du moins était-ce ce que je lui ai confié ce jour là. Dans mon esprit je désirait ardemment toucher, comprendre ces courbes fines et légères qui déclenchaient chez moi un tel excès de…Bref.

Je passai quelques années terré dans la bibliothèque de Konoha concentrant tout le savoir médical et technique avant que les kinjutsu ne commencent à faire leur apparition. Je me voyais déjà infirmier dans un hôpital de Konoha pour éviter les difficultés des tensions extérieures. Les guerres approchaient peu à peu, mais je ne voulais aucunement me retrouver dans l’embarras d’une telle cruauté. Tuer des ennemis n’était peut être pas fait pour moi, mais pour des personnes plus qualifiées en sabotage et en assassinats funèbres. Je décrochai avec brio ma place au sein du corps médical de Konoha, aux côtés des plus charismatiques personnalités, comme la charmante Tsunade. Une telle poitrine qui…Je m’égare. Je réussis à me faire le plus discret possible pendant deux années, jusqu’à ce que je me fasse prendre en train de voler de matériel à usage médical. Le reste s’enchaina rapidement. Une fouille fut organisée par quelques ninjas. Ils pénétrèrent en ma présence dans ma résidence, et je ne pus qu’expliquer ma cleptomanie sous les regards sceptiques de mes congénères.

Mes parents, apprenant que je souffrais d’une maladie mentale, ne purent que se résigner à l’accepter, mais je sentais que quelque chose n’allait pas, comme si l’ayant caché, je n’avais qu’accélérer le fiel de mon paternel. Je sentais que j’avais déçu plus d’une personne, et je me fixais sur sa réaction si il l’avait découvert plus tôt. Mon esprit déjà perturbé par ce vice qui ne faisait que ronger mes doigts et me forçait à développer des techniques en relation avec ma cleptomanie commença à penser qu’il me détestait déjà, et je me mis à le détester, du moins pas tout de suite, le tout finissant par une omniprésence de cette personnalité qu’enfant j’idolâtrais et que maintenant je maudissais. Mais il n’était la cause de rien, et à vouloir chercher un responsable pour ne pas avoir la faute rejetée sur moi, j’ai quand même réussi à tout prendre. Ma cleptomanie, ma perversion, tout était de ma faute.

Un conseil fut organisé pour régler mon cas. Je n’avais bien sûr pas le droit d’y participer, mais quelques retombées parlaient de clémence en ma faveur. Je n’était pas considéré comme un traître au village en raison de mon inaptitude à maîtriser mes pulsions, en échange de quoi je devais quitter l’hôpital pour le front. Ils soulignaient que mes talents de chirurgie et mes compétences de médecin devaient servir aux autres et ne pas être un prétexte pour me dérober à mon devoir de shinobi.
Je me retrouvais, chuunin haut de ses 23 ans, en plein milieu du champ de bataille, des cadavres jonchant le sol proche de moi. Des salves de projectiles sifflaient à mes oreilles et moi, tétanisé, je ne pouvais que rester à l’arrière pour m’occuper des blessés, désireux de ne pas voir les échecs se réitérer pour ne pas vivre avec le poids de son incompétence. Le spéculum traînant sur un chiffon stérile, aux côtés de mes ciseaux et de mon scalpel, je m’efforçais de maintenir en vie mes compagnons et d’extirper les fragments de bois séchés soufflés par les explosions de leur corps. Je ne pouvais que me servir des corps calcinés pour me protéger et sauver les blessés. C’est fou comme cette image m’a marqué, même dans l’adversité nous étions protégés par feu nos compagnons, même morts ils nous sauvaient encore la vie…

La guerre finit en même temps que l’avènement de l’homme au sharingan, gamin prodige auquel je n’avais rien à envier. Mais je ne pouvais pas m’occuper de son cas, que déjà mes services pendant la grande guerre me firent promettre à un avenir brillant de juunin. Les quelques incidents dus à ma cleptomanie furent étouffés pour éviter qu’ils ne s’ébruitent et que je fasse une rechute. Il fallait dire que pendant le conflit, mes pensées étaient plus tournées vers ma constante survie que vers la jouissance de voler les biens d’autrui. Mais voilà, j’avais trop sur-estimé mes capacités à rester stoïque et imperturbable. Mon esprit fatigué flancha rapidement, et je fis l’acquisition de ce que maintenant je considère comme mes armes fétiches. Mon père avait reçu une commande d’un ninja d’un village ami : une paire de dagues faites dans le métal où le chakra passait des plus facilement. Mon malheur fut d’entendre parler de cette histoire, réveillant mes sens accrus de malandrin. J’attendis que la commande fut expédiée pour pouvoir satisfaire mon envie de pouvoir jouir de ses armes d’une manufacture admirable. Elles étaient magnifiques, le métal quasi-noble brillait au soleil, et les enjolivures et gravures faites à même le métal achevaient la beauté transcendante de cette véritable œuvre d’art.

Mais bien sûr, quand mon père apprit la nouvelle de l’attaque, il se tourna rapidement vers moi. Heureusement, j’étais en mission à l’opposé, et je m’étais servi du déplacement rapide pour couvrir rapidement la distance. Personne ne savait que je maîtrisais cette technique, ce qui parfaisais le stratagème. Les armes furent cachées en dehors de Konoha en attendant que je trouve un moyen d’échapper à la vigilance de mon paternel. J’hésitais à déserter, mais peut être que comme dirait l’autre : « Dépêchez-vous de succomber à la tentation avant qu’elle ne s’éloigne »
Mon acte fut réitéré une fois lorsque je subtilisa habilement une paire de chakram métalliques et quelques affaires. Petit à petit, je préparais la dernière partie de ma pièce, et bientôt j’allais m’éteindre sur scène pour pouvoir pleinement profiter de ma vie, celle que j’aurais dû avoir et dont j’aurais joui sans les interventions inopinées et gênantes des autres shinobis.

J’avais 38 ans lorsque j’ai décidé de passer à l’acte. Nous étions envoyés sur la piste d’un terroriste menaçant d’attenter à la vie du seigneur du pays du feu. Rien de bien compliqué en somme, les ANBUs avaient déjà fait une bonne partie du travail et il ne restait plus qu’à l’appréhender. Ils envoyaient mon unité à cause du manque d’effectif dû à l’attaque du démon renard à neuf queues 8 ans plus tôt. 2 ninjas dont moi-même, c’était suffisant pour coincer cet individu. Sa piste et les informations des services masqués nous permirent de trouver la grotte dans laquelle lui et quelques uns de ses compagnons experts en explosifs s’étaient retirés. Le problème était qu’il n’y avait qu’une seule entrée, ce qui nous empêcha de nous préparer au pire. Nous étions à peine entrés que déjà les hostilités commençaient. Le combat ne dura pas longtemps, les explosions causèrent un éboulement dont je fus le seul à m’extirper à temps. S’ensuivit une série de puissantes explosions qui firent jaillir des éclats de roches que j'esquivais tant bien que mal. Cette perte ne me fit ni chaud ni froid, car j’avais déjà en tête de me servir de cet échec pour quitter le village. J’avais pensé que l’explosion avait été suffisamment forte pour carboniser les corps, l’éboulement allait martelé les restes pour que l’identification devienne impossible. J’étais désormais mort aux yeux de Konoha, pour mon plus grand plaisir.
Ou pas, la cleptomanie suivant ma vie monotone, je ne pouvais que vivre comme un ermite en satisfaisant mes besoins en dépouillant des écureuils de leurs noisettes. Mais cette petite satisfaction ne me suffit rapidement plus, à tel point que je cherchais à retrouver la civilisation pour vivre comme un parasite, profitant des autres à leurs dépends.

J’ai beaucoup voyagé jusqu’à maintenant, gagnant toujours plus de connaissances. Je garde précieusement mon bandeau frontal dans l’optique de devoir un jour m’en servir, et mon apparence d’adolescent efféminé n’éveille plus les soupçons des tavernes et autres lieux. Je suis un civil aux capacités fortement étonnantes, n’est-il pas ? »


Dernière édition par Riku le Mer 22 Juil - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyriuu
Chuunin
Chuunin


Nombre de messages : 254
Age : 24
Avertissement : When Tobi is borred...
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 01/07/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Lun 20 Juil - 13:58

Physique :
Riku est un homme tout ce dont on pourrait éventuellement rêver. Ses traits efféminés lui causent souvent le tort d’être pris pour un membre de la gente féminine, à ceci près qu’il prendra un certain plaisir à prétendre appartenir à cette catégorie de personne. Les quelques choses qu’on pourra noter de son corps sont ses yeux, exprimant à la fois une lunatique et inspirante sensation de bienveillance, combinée à l’éventuelle envie de connaître plus en détail cet individu. D’un naturel marron, ils oscillent de temps en temps vers un rouge léger, ceci dépendant de l’illumination de l’endroit où il se trouve. De taille plutôt moyenne avoisinant le mètre 75, il ne prétend pas à être un de ces gros bras de nuke-nin, et il le prouve grâce à ses muscles fins, donnant l’impression fatale qu’il est frêle. Il aurait conservé l’aspect de ses 18 ans, prérogative que certains ninjas-médecins, bien trop cocasses et soucieux de leur apparence et de leur âge, pouvaient s’offrir. Les traits de son visage sont fins, pour finalement être encadrés par quelques mèches de ses cheveux, mi-long, retombant de chaque côté de ses tempes et noués par quelques rubans rouges pour éviter qu’ils ne volent dans ses yeux. D’une couleur oscillant entre le blanc et un violet pâle, ils sont le seul indicateur de son âge réel. Enfin, comme seuls accessoires il ne possède qu’un collier auquel il attache une certaine importance en raison de la provenance de celui-ci, une paire de dagues ciselées aux lames légèrement incurvées pour faciliter le combat rapproché et les parades. Elles sont dissimulées dans ses amples vêtements de couleur sombre pour en faciliter le dégainement. Son autre arme fétiche se trouve être une paire de chakram qui pendent sur le côté droit de son bassin. Enfin il laisse souvent ouvert son haut pour « emplir » son corps d’air frais, lui procurant la sensation dont il a le seul apanage. Sur sa cuisse gauche se trouve son étui à instruments chirurgicaux, sur la droite ses armes de ninja.

Pour finir, il possède une démarche assurée et svelte, à l’image de ses gestes, quasi-fantomatiques tellement il met de grâce à les effectuer. Silencieux, lent mais énergique, prouvant qu’il n’est pas en totale léthargie malgré ce que l’on pourrait penser au premier abord.


Mental :
C’est un personnage souffrant de la plupart des maux de l’humanité. Tout d’abord pervers, il ne peut résister à l’appel d’une demoiselle en détresse, feignant d’être un adolescent innocent mais réclamant un dû, ce qui souligne son esprit manipulateur et légèrement vicieux. Une des causes de sa désertion fut d’ailleurs l’image qu’il donnait de lui-même à cause de sa maladie. Il souffre en effet de kleptomanie, et ne peut se permettre de résister à cette irrésistible envie. Peu enclin au travail, il n’est pas du genre à accepter les efforts et est du style à beaucoup atermoyer, mais il se peut qu’il fasse un geste, par pure galanterie. Il lui arrive de penser que les femmes sont plus importantes que les hommes sur cette terre, mais il restera reclus dans cette position sans jamais dévoiler son opinion aux autres de peur de passer pour quelqu’un d’indigne à son sexe.

Cependant, comme lumière et ténèbres son liés, il possède son propre sens de l’humanité. Il fait preuve d’une extrême galanterie envers les femmes, mais sait aussi faire preuve d’un minimum de considération pour les hommes. Il a le cœur sur la main, mais d’un côté on pourra penser que ce qu’il donne il le reprend d’une façon ou d’une autre. Les années qu’il passa à étudier l’anatomie humaine et les cours de médecine, lui donnèrent un amas de connaissances extrêmement pointues, aussi diverses et variées que possible. Il gagna aussi le respect de ses congénères grâce à une assiduité dans ses missions, mais aussi ses compétences en chirurgie poussées à leurs paroxysmes. Il aime changer sa propre personnalité pour passer pour une femme, renforçant ce léger complexe qui le tourmente. C’est quelqu’un d’étrange, qui, malgré son air rêveur ou attendrissant, sait ce qu’il veut, et qu’il obtiendra d’une manière ou d’une autre. On pourra cependant lui reprocher son manque de pugnacité flagrant dans certaines querelles, ainsi que sa manie à prendre sur lui le moindre problème. Mais comme tout humain, il sait faire la différence entre la vie et la mort, pour finalement récupérer son sérieux une fois sa vie en danger. Pour lui, l’idéal n’existe pas, mais il entretient l’utopie d’un monde où tout le monde pourrait vivre en paix, sans que la puissance ou le charisme puisse altérer les jugements des tierces personnes.


Qualités / Défauts :
Il fait de temps en temps preuve de narcissisme et de cupidité, mais rien de bien notable en raison de son tempérament doux et gentil. Le cœur sur la main, peut être pas très bavard et soucieux de son apparence en plus d’un éventuel manque de confiance en soi. Peu ponctuel et très enclin à la facilité.

Ninja

Capacité spécifique : Les années à masquer son identité l’ont fait passé maître dans la discrétion et du déguisement.

Aptitudes de combat : On ne peut pas vraiment parler d’aptitude en raison de la facilité qu’il aurait à esquiver. Il utilise sa souplesse et sa précision pour rendre plus destructeur son taïjutsu médical, mais se servir de ses poings ne l’enchante pas vraiment. Il privilégie le combat à distance et fera son possible pour maintenir en respect son adversaire. Finalement, il utilise quelques combos du style clonage de parchemins explosifs.

Inventaire :
-Deux dagues à chakra
-Deux chakram
-Des outils chirurgicaux
-Quelques armes ninjas (parchemins explosifs, fils etc.)

Autre : Grâce au ninjutsu médical, il a su garder une apparence juvénile (17-18 ans), il souffre de kleptomanie et a su en tirer des connaissances de crochetage, de désamorçage et de trappeur/espion.

Techniques :

Les bases de chez bases, enseignées à l’académie (sinon c’est pas sérieux)

Les techniques de bases des ninjas-médecins (frappes de chakra, soin et neutralisation des poisons simples)

Nom : Raïton, Raïdan’gan (Cartouches électriques)
Riku peut tirer des balles d’électricité en visant à l’aide de ses doigts sur sa cible. Elles sont plutôt rapides, mais rien d’insurmontable pour quelqu’un d’un bon niveau (juunin ou plus voire des chuunins chanceux). Les dégâts sont des dégâts perforants et les balles peuvent traverser le bois sans perdre en vitesse.

Nom : Raïton, Kaikin (Ouverture)
Riku arrive à faire s’ouvrir des portes d’elles-mêmes en utilisant le raïton pour faire tourner les serrures en utilisant le magnétisme. L’ouverture est quasi-instantanée mais il faut un contact pour pouvoir utiliser cette technique.

Nom : Raïton, Jishaku (Aimant)
En passant un courant raïton dans son arme, le ninja peut créer un flux magnétique qui lui permet d'attirer ou de révulser les objets et attaques basées sur le métal. Un intervalle de 5 secondes entre chaque polarité est nécessaire. Seuls les obets de moyenne et petite taille sont affectés par cette technique (kunaïs, shurikens, katana etc.)

Nom : Raïton, Raïha (Tranchant électrique)
L'utilisateur concentre du chakra raïton dans ses mains, elles font alors office de lames, un peu à l'image des scalpels de chakra et peuvent trancher facilement certaines matières dures comme le bois et la pierre (Les métaux sont trop durs pour tenter le coup).

Nom : Ninpô, Oiroke (Sexy-méta What a Face)
Le ninja utilise le henge pour prendre la forme d’une jeune femme (ou d’un homme) nu(e) afin de déstabiliser l’adversaire.

Nom : Ninpô, Bakuhatsu (Explosion)
<En concentrant un peu de son chakra dans un objet, Riku lui donne des propriétés explosives. Plus il y a de chakra, plus l’explosion est puissante, mais elle ne peut pas dépasser la puissance d’un parchemin explosif.


Dernière édition par Riku le Sam 8 Aoû - 23:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki
Errant - rang C
Errant - rang C


Nombre de messages : 93
Age : 28
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Chakra:
70/100  (70/100)
Vie:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Mer 22 Juil - 19:32

Bon retour à la maison Hyriuu^^, tu m'a manquez^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyriuu
Chuunin
Chuunin


Nombre de messages : 254
Age : 24
Avertissement : When Tobi is borred...
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 01/07/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Mer 22 Juil - 20:24

Tu parles j'ai pas dû te manquer bien longtemps XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuma Shirakawa
Genin
Genin


Nombre de messages : 237
Age : 23
Elements : Suiton
Points RP :
20 / 10020 / 100

Village : Kiri
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Sam 25 Juil - 18:05

ReBienvenue x)

Citation :
On pourra cependant lui reprocher son manque de pugnacité flagrant dans certaines querelles, ainsi que sa manie à prendre sur lui le moindre problème.
Tiens ça me fait penser à quelqu'un ça… * Ange *

Nom : Ninpô, Tajuu Irou no jutsu (Grand soin)
Citation :
Riku a poussé à un stade supérieur le ninjutsu de soin, à l'image de Tsunade et son sceau. Il amplifie donc les soins prodigués pour pouvoir sauver une personne à l'article de la mort, quand cela est impossible pour une autre personne.
C'est puissant ça :/

Citation :
Nom : Raïton, Jishaku (Aimant)
En passant un courant raïton dans son arme, le ninja peut créer un flux magnétique qui lui permet d'attirer ou de révulser les objets et attaques basées sur le métal. Un intervalle de 5 secondes entre chaque polarité est nécessaire.
Mets une limite sur la taille des objets.

Citation :
Nom : Ninpô, Kage bunshin (Clones d’ombre)
Le ninja crée des clones de lui-même, consistant et agissant de leur propre chef. Une fois un clone détruit, son expérience et ses connaissances reviennent à l’original.
Technique interdite de Konoha, refusé.

Citation :

Nom : Ninpô, Kage mono (Objet d’ombre)
Le shinobi réussit à cloner un objet en son double parfait. Il peut ainsi lancer une arme et la cloner avant qu’elle n’arrive sur sa cible. Cela ne consomme que très peu de chakra en raison de la petite taille de l’objet.
Si c'est un clone inconsistant, accepté. Sinon, refusé.
Citation :

Nom : Ninpô, Bakuhatsu (Explosion)
En concentrant un peu de son chakra dans un objet, Riku lui donne des propriétés explosives. Plus il y a de chakra, plus l’explosion est puissante, mais elle ne peut pas dépasser la puissance d’un parchemin explosif.
En gros ça sert à rien quoi >>

Sinon ça me va... J'hésite entre le rang B et le A... Attendons l'avis de quelqu'un d'autre Razz

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Hyriuu
Chuunin
Chuunin


Nombre de messages : 254
Age : 24
Avertissement : When Tobi is borred...
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 01/07/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Mar 28 Juil - 18:20

Ok ok ^^

Donc je récapitule :

-Comment ça ça te rappelle quelqu'un ? ^^'

-Pour la technique de soin j'attends de voir le grade vu que si le rang A passe, je vais bien devoir remplacer les techniques interdites par d'autres.

-Pour l'aimant je rajoute la taille. Petit et moyen ça va ?

-J'enlève le kage bunshin et le kage mono vu que c'est consistant. Je pensais juste que c'était peut être pas interdit à son époque, m'enfin bon ^^

-Pour la dernière technique, si ça sert à quelque chose =D
Quand tu es à court de parchemins explosifs, que tu veux briser un coffre sans risquer de détruire le contenu, que tu utilises ça sur un kunaï pour leurrer l'adversaire qui croit qu'il s'agit d'un kunaï normal...Dans ce genre de situation c'est utile ^^

Après j'aimerais juste savoir : est-ce que je peux attendre le verdict concernant le grade avant de compléter sa fiche technique pour adapter la puissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kabuto Yakushi
Ex-bras droit d'Orochimaru
Ex-bras droit d'Orochimaru


Nombre de messages : 167
Age : 22
Elements : Ninjutsu médical
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ahah   Mar 28 Juil - 20:06

Re-bienvenue =). Je suis content que tu aies changé d'avis. J'espère que les critiques qui vont suivre ne vont pas te faire fuir x) C'est ce qui est dû à tous ceux qui postent une présentation sur ce forum ! Ah ah.

Alors, tout d'abord...

Très bonne fiche au niveau littéraire, vraiment. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton histoire. C'est fluide, c'est bien écrit, c'est bon.

Par contre, tu sembles parfois t'emmêler un peu les pinceaux avec le caractère de ton personnage. Certaines phrases ( très rares heureusement ) tournent un peu sur elles-mêmes avant de se détourner du sujet initial, les rendant incompréhensibles. L'exemple le plus frappant est celui que je t'ai donné sur MSN ^^

Ensuite, ton avatar ne fait pas, mais alors pas du tout 48 ans.
Citation :
Il aurait conservé l’aspect de ses 18 ans, prérogative que certains ninjas-médecins, bien trop cocasses et soucieux de leur apparence et de leur âge, pouvaient s’offrir.
Désolé mais non :/ Seule Tsunade a réussi un tel exploit, et encore ! Elle fait pas 18 ans... De plus, elle en paie le prix.

Ensuite... Il y a une petite confusion dans les dates, je crois Wink

Itachi et Sasuke ont environ six ans d'écart.

En supposant que Sasuke ait à peu près le même âge que Naruto, et sachant que ce dernier est né lors de l'attaque de Kyûbi, alors Itachi avait six ans lorsque le démon a attaqué Konoha.

Tu parles dans ton histoire de "l'avènement du gamin au Sharingan". J'imagine que c'est Itachi. Son avènement doit correspondre à son entrée dans l'ANBU, qui doit aller chercher dans ses 13 ans. Donc, l'avènement en question se déroule sept ans après l'attaque de Kyûbi.

Citation :
J’avais 38 ans lorsque j’ai décidé de passer à l’acte. Nous étions envoyés sur la piste d’un terroriste menaçant d’attenter à la vie du seigneur du pays du feu. Rien de bien compliqué en somme, les ANBUs avaient déjà fait une bonne partie du travail et il ne restait plus qu’à l’appréhender. Ils envoyaient mon unité à cause du manque d’effectif dû à l’attaque du démon renard à neuf queues 8 ans plus tôt.

Tu comprends bien qu'il y a quelque chose qui cloche :/ ... Tu avais 23 ans pendant la guerre, et "l'avènement" d'Itachi vient signer la fin de la guerre. Tu avais 30 ans lorsque Kyûbi a attaqué Konoha selon tes dires. Le problème, c'est que si tu avais 30 ans lorsqu'Itachi en avait six, alors il en a 14 lorsque tu en as 38. Et tes trente-huit ans, hé hé... C'est un an après l'avènement en question.
Pour couronner le tout, la guerre qui est censée choquer le petit Ita de 4 ans dure au moins seize ans dans ton histoire ( 38-23=15. Tu as 38 ans lorsqu'Itachi en a 14, donc un an après son avènement, et par déduction un après après la fin de la guerre donc )... Et ça, c'est impossible : 4+16=20, et lorsque Itachi a 20 ans on est au début Shippuden, donc au moins 2/3 ans après la guerre.

Bref =O Je m'embrouille un peu dans mes dates moi >< Désolé pour le gros paragraphe pour de si menus détails, mais c'est difficile à expliquer plus court :/

Citation :
il entretient l’utopie d’un monde où tout le monde pourrait vivre en paix
L'autre, eh ! Il est voleur et pervers et il rêve de paix x)

Sinon... Après ça va dans les techniques...
Est-ce que la "frappe de chakra" est vraiment une technique de base pour un ninja médecin ? Je ne crois pas :/ ... On a guère vu que Kabuto, et à la rigueur Tsunade, utiliser ça. Mais je me trompe peut-être, faudrait que je revoie les épisodes ^^'

Ensuite, t'as beaucoup de techniques. Tsunade est hokage, et à part sa force, ses techniques de médecin et sa grosse poitrine, elle a pas grand chose pour elle =O ... Toi en plus d'un taïjutsu médical qui, comme je l'ai dit, n'est pas forcément basique, tu as des techniques médicales puissantes, des Nimpô rare, une habilité au maniement des armes, et un inventaire de techniques Raïton très puissantes. C'est, comment dire... un peu trop fourni Razz ... Propose des solutions, j'attends ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kage-shinobi-no-rpg.forumd.biz
Hyriuu
Chuunin
Chuunin


Nombre de messages : 254
Age : 24
Avertissement : When Tobi is borred...
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 01/07/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Mer 5 Aoû - 17:46

Des réponses en veux-tu en voilà x)

Alors...Pour les quelques erreurs incompréhensibles, il me semble t'avoir expliqué que vu que le type raconte sa vie, il s'emmêle lui-même les pinceaux, s'éloignant du sujet. Ca rend le truc un peu plus "réel", mais je sais pas si c'est de ça que tu parles x)

L'histoire de l'âge, je vais devoir refaire un physique avec un nouvel avatar je suppose ? Je vois pas pour l'histoire de Tsunade, il n'est pas vraiment dit que sa "capacité" lui est propre. (En fait garder ça m'arrangerait beaucoup, sinon je dois modifier pas mal de trucs -qui a dit que j'étais pantouflard ?)

Enfin, quand je parle de gamin au sharingan, je parle de Kakashi (il me semble, de mémoire, l'avoir cité) et non pas d'Itachi. Mais c'est encore probable qu'il y ait quelques erreurs temporelles.

Pour la frappe de chakra tu oublies Sakura ;P Et c'est commun chez les médecins : ils ont un bon taïjutsu et font de plus gros dégâts grace à ça. Tsunade explique d'ailleurs à un moment pourquoi le ninjas-médecins doivent avoir un excellent taïjutsu (manga ou animé, je me souviens plus). C'est utile pour esquiver car si ils sont blessés ils peuvent devenir inutiles (avec un seul bras valide il est impossible de soigner par exemple)

Pour la fin, je verrai plus tard, quand je serais chez moi, Samedi. Un ri technique s'impose d'après toi ^^

Voilà voilà, encore désolé de mettre du temps pour répondre ça, et merci Ita' pour ton éloge de mon niveau littéraire (l'autre qui se la pète trop pas =D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kabuto Yakushi
Ex-bras droit d'Orochimaru
Ex-bras droit d'Orochimaru


Nombre de messages : 167
Age : 22
Elements : Ninjutsu médical
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Mer 5 Aoû - 18:11

Kakashi n'est pas cité. Fais attention à ce genre de trucs x) je me suis fait chier pendant une heure avec ma frise pour faire un exposé des erreurs temporelles... Mais en effet je pense qu'il en reste, au niveau de la durée de la guerre et de ton âge.

Pour l'âge, t'as intérêt une énorme contrepartie ( tous les samedis il se transforme en limace Razz ) si tu veux garder ce pouvoir.

Et j'attends pour les techniques.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kage-shinobi-no-rpg.forumd.biz
Hyriuu
Chuunin
Chuunin


Nombre de messages : 254
Age : 24
Avertissement : When Tobi is borred...
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 01/07/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Sam 8 Aoû - 23:07

La limace a bavé :

Bon OK j'ai une mémoire de merde >>

J'ai enlevé des techniques et ne comprends pas ta contrepartie pour l'âge. Ou alors il en paie le prix au même titre que Tsunade (mais vu que je vois pas son handicap je te laisse le décider, si ça te va x3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyriuu
Chuunin
Chuunin


Nombre de messages : 254
Age : 24
Avertissement : When Tobi is borred...
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 01/07/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Riku >>   Lun 24 Aoû - 14:21

Désolé du double-post, je pense que je vais arrêter de vouloir changer de personnage. C'est vrai quoi, il n'est pas vraiment comme je l'avais imaginé (sur rpjeun) et n'est pas un idéal de pouvoir (je dois avouer qu'il en a beaucoup qui utilisés d'une certaine manière le rendait aussi puissant qu'un membre de l'Akatsuki)

Du coup, je demande s'il est toujours possible de me laisser reprendre Hyriuu. Comme je n'est pas écrit dans son dernier rp qu'il était mort, ça me sera facile d'expliquer comment il s'en sort. Voilà.

(Désolé aussi Kris si je peux pas remettre ton kit, à cause du problème que rencontre ton site d'hébergement ça fait uniquement des croix ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Riku >>   Aujourd'hui à 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Riku >>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au jardin radieu pour s'entrainer(Yore,Riku,Aqua)
» [EDH] Riku of two Garruks
» Petite promenade (PV Dark Riku)
» riku obscur
» Presentation: "Riku" en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kage Shinobi no RPG :: Hors RP :: Présentations-
Sauter vers: