Kage Shinobi no RPG

~ La fin d'une génération prépare le début de la suivante... dominée par les conflits et par la guerre... ~
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daitou Kichigai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daitou Kichigai
En attente de validation


Nombre de messages : 4
Age : 21
Points RP :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Daitou Kichigai   Dim 14 Juin - 21:19

[ Double compte de Kabuto Yakushi ]

Identité

Clan : Tachi

Prénom : Daitou

Âge : 26 ans

Grade : Nuke-nin, rang 4.

Ancien Village : Kiri

Histoire :

Daitou naquit dans le charmant village de Kiri en pleine guerre ninja. Sa mère mourut en accouchant, et son père était en train de se battre pour sa liberté. Il poussa son premier cri dans de la boue ensanglantée. Son salut ne se dut qu'à l'arrivée opportune de Tanuke Koichi, médecin de son état. Homme fort sympathique, mais pris d'idéaux un peu trop volumineux. Il mourut deux jours plus tard, le coeur arraché par une lance de feu. Les troupes de Konoha déferlèrent sur le village, détruisant tout sur leur passage. Les quelques bébés sauvés par les courageux médecins comme Tanuke braillèrent à pleins poumons pendant que leurs parents tombaient au combat. Daitou n'eut néanmoins pas ce malheur à assumer, puisque son père survécut. La guerre ne lui prit que ses bras. Il tenta d'élever au mieux son seul enfant, lui transmettant tout l'amour dont il pouvait faire preuve. C'est sans doute en grande partie grâce à lui que Daitou devint un enfant si amoureux du bonheur...

Rêveur et doux, Daitou était très apprécié de ses professeurs et de ses camarades de classe. Il semblait avoir toutes les qualités requises pour devenir un ninja d'exception au coeur pur. Une de ses jeunes amies comprit néanmoins toute la vulnérabilité de la chose, et décida d'en profiter. Usant de gentillesse et de charme, elle l'amena à devenir son servant. Naïf et candide, il accepta en toute ignorance ce qu'elle lui demanda, afin de lui faire plaisir. La nature humaine étant rarement satisfaite par un simple besoin, la jeune fille ne put s'empêcher d'abuser de ce privilège. Elle voyait bien qu'elle pouvait profiter de l'innocente candeur de son camarade. La certaine touche de sadisme qui peut se retrouver dans la plupart des enfants l'amena donc à formuler un ordre inutile, mais méchant. Elle voulait qu'il vole l'armure du Mizukage. D'abord terrifié, il accepta néanmoins à contre-coeur afin de faire plaisir à son amie. Il s'introduisit dans le bureau du Kage, et mit la main sur l'objet. Il fut malheureusement surpris par le garde. Un violent coup dans le ventre le fit longtemps pleurer. Le garde le raccompagna chez lui et dit à son père de le punir comme il se doit. Très soucieux des valeurs du village, le père lui fit faire de nombreuses tâches épuisantes afin de se racheter. Sa confiance lui avait donc coûté cher.

Quelques années après le malheureux incident, qui était à présent classé dans le tiroir des petites choses à oublier, Daitou effectuait une mission de rang C en tant que genin. L'équipe se sépara, et Daitou se retrouva seul piégé par une femme aux yeux mauves. Sexuellement pervertie, la femme usa d'un charme inconnu à l'adolescent, qui se trouva dépourvu de moyens. Elle feinta ainsi, et lui décocha un coup de kunai en pleine gorge. Daitou tomba au sol, sans comprendre. Il fut encore une fois sauvé in-extremis par un ninja médecin. Le garçon se jura de ne plus jamais faire confiance à une femme en tant que femme.

Traversant une crise d'adolescence difficile, Daitou s'entraîna nuit et jour pour perfectionner un style de combat essentiel à ses yeux : Le taijutsu. Il savait manipuler un minimum le Suiton, mais le ninjutsu lui paraissait être un art d'épate rarement utile. Il enchaîna donc les prises et les coups, afin d'accroître sa puissance physique. Il connut ensuite plusieurs rapides aventures amoureuses, qui se finirent toutes mal, de diverses façons. Daitou en ressortit peiné, mais grandi.

Comme tous les garçons de son âge qui se révélaient assez doués dans leur domaine, Daitou avait une certaine ambition. Mais il visa plus haut que n'importe lequel de ses amis. Il voulait obtenir l'une de sept épées sacrées de Kiri. Il savait que la première avait été remise au capitaine en chef des Oi-Nins, mais les 6 autres étaient encore sans possesseurs. Que fallait-il faire pour en posséder une ? Il décida de poser la question à un maître en la matière. Confiant, il alla trouver le garde spécial Zabuza Momochi. Le ninja le reçut avec méfiance, et lui demanda ce qu'il faisait là. Daitou lui révéla son souhait. Zabuza lui rit au nez, et lui dit de dégager. Frustré et humilié, le jeune ninja partit en courant, retenant ses larmes. Il s'efforça par la suite de devenir le plus fort possible, afin de prouver à ses aînés qu'il valait quelque chose. Sa réputation de jeune naïf lui valut un jour la visite de Kisame Hoshigaki. C'était un jônin craint dans tout le village pour ses méthodes brutales et son sens de l'humour un peu spécial. C'était aussi un maître dans le domaine du Suiton, et il était pressenti par certains pour devenir le prochain Mizukage. C'est donc avec respect que Daitou l'écouta. Kisame voulait lui confier une mission. Le jeune ninja ne se posa même pas la question, et accepta tout de suite. Même le fin sourire plein de sens de Kisame ne l'avertit pas du danger. Il était flatté de travailler pour quelqu'un d'aussi doué, et c'était tout ce qui lui importait. Il suivit donc les directives du jônin, et accepta une mission de rang D consistant à laver la salle des trésors de Kiri. On lui remit la clé. Et lui-même la donna à Kisame. Heureux d'avoir pu servir à quelque chose, il rentra chez lui, dans l'espoir d'être bientôt rappelé par l'un de ces prodiges de l'eau pour une nouvelle mission. Mais lorsqu'on frappa à sa porte quelques heures plus tard, ce n'était pas Kisame. Deux jônin l'attrapèrent par le cou et le plaquèrent contre le mur. Ils lui demandèrent en hurlant où il avait caché les armes, après l'avoir traité de tous les noms. Ne comprenant pas la situation, Daitou demanda des explications. Il en fut quitte pour un nouveau coup dans le ventre. A croire qu'ils s'étaient donné le mot. Il fut conduit devant le Mizukage, qui l'interrogea pendant une longue période. Il comprit rapidement que le jeune ninja était une victime de sa confiance abusée. En rejetant la faute sur lui, Kisame et les autres avaient largement eu le temps de prendre le large, emportant chacun une épée sacrée. Daitou fut donc libéré, avec une interdiction d'accomplir des missions pendant deux longues années. Dégoûté, il voulut retrouver les traîtres afin de tous les tuer, de leur arracher leurs épées et de ramener les cadavres et les trésors, victorieux. Tout ne se déroula pas néanmoins comme prévu. Au bout d'une semaine d'intense recherche, il abandonna tout espoir, décidant qu'ils devaient être sortis du village.

Il alla donc trouver le Mizukage, espérant trouver assez d'arguments pour réduire la période de son interdiction de mission. Au moment d'ouvrir la porte de son bureau, un bruit retentit. Il se retourna, et se retrouva face à trois assassins masqués. Chacun avait une épée originale, qui dégageait une puissance certaine. Naïf, mais pas idiot. Daitou menaça de hurler afin de prévenir le Mizukage s'ils tentaient quoi que ce soit contre lui. Les assassins se regardèrent, se demandant ce qu'il fallait faire. C'est alors que la porte du bureau du Kage explosa. Un autre assassin fut propulsé de l'entrée vers un mur, dégagé par un coup du Kage. Ce dernier sortit de son bureau, et balaya la scène du regard. Daitou, et quatre types munis d'épées énormes. Il fronça les sourcils. Une aura d'autorité suprême entourait l'homme. Son armure, et les signes qu'il commença à tracer, finit de convaincre Daitou. Il prit la fuite sans chercher à bavarder, ne voulant pas mourir si bêtement. Les assassins s'enfuirent aussi, et le jeune ninja les suivit en dehors du village. Ils retrouvèrent trois autres ninjas, dont Kisame Hoshigaki, qui ne le reconnut pas. Ils décidèrent de se séparer, et de retenter leur coup plus tard. L'un d'eux fut chargé de tuer Daitou d'abord. Il dégaina donc son épée, tandis que les autres prenaient la fuite. Prenant son temps, il leva l'arme. Sans doute pensait-il que Daitou était un gamin de villageois. Il ne s'attendait pas à subir un enchaînement de coups rapides, suivit d'un coup de kunai au ventre. Courageux, Daitou commit ainsi son premier meurtre. La pluie se mit à tomber. Triste, mais déterminé, Daitou vola l'épée du cadavre, ainsi que son masque, et partit.

Les sept épées se retrouvèrent à nouveau un an plus tard. Trois avaient changé de propriétaire, mais toutes étaient là. Kisame n'était pas dupe, mais se fichait de savoir qui étaient les ninjas. Ils étaient tous masqués, portaient un katana, et étaient puissants. C'était l'essentiel. Le moins puissant était le porteur du katana à pointes. Il ne savait pas effectuer de jutsu Suiton puissants. Mais en voyant l'excellente maîtrise qu'il possédait du katana, il l'accepta définitivement dans leur groupe. Heureux, Daitou jura de rester fidèle à l'organisation criminelle. Les sept épéistes préparèrent une nouvelle tentative d'assassinat, cette fois bien plus construite. Lors d'une grande fête, deux d'entre eux prirent la place des gardes du corps du Mizukage, et le conduisirent dans un endroit désert. Les autres l'encerclèrent. Ils n'avaient cette fois pas leur masque, voulant être connus pour un meurtre aussi important. Le Kage nota donc les identités des sept épéistes. Il ne s'étonna pas de trouver Zabuza Momochi parmi eux. Il savait que ce gars-là finirait mal. Le combat commença donc, et Daitou envoya plusieurs rafales de pics vers la tête du Mizukage. Celui-ci évita sans encombre toutes les attaques, et mit à terre deux des épéistes sans effort apparent. Conscient de la différence de niveaux, plusieurs s'enfuirent, dont Daitou. Seuls Kisame et deux autres restèrent. Ils échouèrent malheureusement.

Entamant une nouvelle vie de nuke-nin, Daitou décida de quitter l'organisation. Seuls deux épéïstes décidèrent de rester soudés, et il ne les connaissait que de nom. Il apprit bien vite certaines astuces pour ne pas se faire capturer par les Oi-Nins. Il prit par exemple l'habitude d'employer un autre nom de clan. A partir de ce moment, il s'appela Daitou Kichigai. Usant de sa puissance, il charma plusieurs femmes, dont une kunoichi d'une intelligence et d'une beauté rare. Bijo Yuuka était une véritable perle. Lorsqu'elle mourut assassinée par les Oi-Nins, Daitou n'éprouva pas de colère. Juste une tristesse infinie. Il jura de la venger sans conviction aucune, et faillit se suicider. Le vide d'amour dans son cœur ne pouvait rester ainsi. La plus lâche des alternatives s'ouvrit alors petit à petit à lui : La folie. Bijo marcha de nouveau à ses côtés. Bijo était belle. Flamboyante. Avec elle, Daitou n'éprouva bientôt plus le besoin de se nourrir régulièrement. Les années passèrent, et Bijo détruisit la santé du ninja sans qu'il s'en rende compte. Lors d'un assassinat qui paraissait très simple, il ne parvint à tuer ni la kunoichi, ni le membre d'Akatsuki qui lui faisaient face. Minable et sale, Daitou s'effondra. Il était d'une puissance constitution, mais la maladie avait eu raison de lui. Il n'entendit pas quelqu'un s'approcher. Un médecin. Un médecin qui marchait près de lui. Était-ce réel, ou juste une reproduction mentale d'un événement déjà deux fois passé ? Daitou ne le sait pas. En tout cas, le médecin lui dit que Bijo était méchante. Qu'elle le pourrissait de l'intérieur. Que son beau visage n'était qu'une façade. Daitou ne pouvait acquiescer, mais retint quand même ces paroles. Il se redressa, ignora la voix qui lui ordonnait de pourchasser la kunoichi, et s'éloigna. Le sourire du médecin était gravé dans son esprit. Pourtant, Daitou avait les yeux fermés lorsqu'il lui avait parlé.

[ Suite et fin de l'histoire dans un post suivant ]

Physique : Habillé modestement par la famille qui l'a hébergé trois ans durant, Daitou ne porte comme vestige de sa grandeur passée que le katana à pointes. C'est une longue arme ornée de pics, très tranchante. Une expression douce orne la plupart du temps son visage.

Mental : Très gentil de nature, seule l'habitude a finit par lui faire accepter les meurtres qu'il commet. Il est généreux, et idolâtre abusivement le genre féminin, ce qui le conduit à de nombreuses erreurs. Il aime à nouveau faire des rencontres, et tente d'être à la hauteur de sa réputation d'épéiste damné de Kiri.

Qualités / Défauts : Daitou est amoureux, romantique, puissant et loyal. Il est aussi doté d'une crédulité presque totale envers les femmes. Bijo, elle, est sanguinaire et dominatrice. Sa nature cruelle et sadique conduit le nuke-nin à de nombreux meurtres inutiles.

Ninja

Capacité spécifique : Nada

Aptitudes de combat : C'était un redoutable bretteur

Inventaire : Il possède l'une des sept épées sacrées de Kiri, le katana à pointes.

Autre : Il est malade mental.

Techniques :

Nimpô, Shippuu no Piiku
Envoie une rangée de pics depuis son épée, de façon frontale ou éparpillée.

Nimpô, Tachi no Piiku
Met en place tous les pics dans le même sens, pour déchiqueter la peau directement et améliorer ainsi la vitesse et la puissance de tranche de l'épée.

Suiton, Kosshi Samuke
Plonge une main aqueuse dans le corps de l'adversaire pour l'empoigner, puis l'envoie valser à travers les airs.

Suiton, Dageki
Envoie un fin mais puissant jet d'eau sur l'adversaire.

Suiton, Koudai Dageki
Crache un gigantesque jet d'eau très puissant sur l'adversaire.

Suiton, Kyojin Nami
Envoie une vague géante se déferler sur l'ennemi.

Nimpô, Zecchou Piiku no Ikari
Envoie une multitude de pics vers un endroit très vaste, pouvant ainsi couvrir un espace extraordinaire. Plus efficace si lancé en hauteur. Consomme une énorme quantité de chakra.

Suiton, Ryoumi Bakuhatsu !!
Expulse du corps de l'utilisateur une orbe d'humidité. Inutile en combat, puisque ne contient pas assez d'eau pour éteindre un feu. Peut servir à humidifier ou désaltérer un corps organique.

Suiton, Kyuukyokou Piiku no Chijou, le pic ultime de l'amour aveugle
Créé un grand nombre de katanas aqueux, qui viennent frapper l'adversaire au cœur.

Suiton, Kakine Bouei
Fait s'élever un large arc-de-cercle aqueux devant l'utilisateur. Lorsqu'une attaque ou un jutsu est lancé, l'eau vient s'enrouler autour de la frappe comme une grande prison aqueuse.


Dernière édition par Daitou Kichigai le Sam 20 Juin - 13:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisato
Rizukage
Rizukage


Nombre de messages : 64
Age : 25
Avertissement : (>^3^)> <(°w°<)
Elements : Raiton
Points RP :
0 / 1000 / 100

Village : Oto
Date d'inscription : 16/04/2009

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Daitou Kichigai   Lun 15 Juin - 12:29

Chouette petit personnage qui reflète bien la personnalité caché de son créateur :3

Bon je vais arrêter de t'embêter avec sa X)

Daitou Kichigai a écrit:

Suiton, Ryoumi Bakuhatsu !!
Expulse du corps de l'adversaire une orbe gigantesque d'humidité. Inutile en combat, puisque ne contient pas assez d'eau pour éteindre un feu. Peut servir à humidifier ou désaltérer un corps organique.

._. OMG déshydrater un type c'est violent comment technique. J'ai pas trop envie de te l'accepter celle-là.

Sinon pour l'histoire deux trois remarques. J'aimerai d'abord savoir ce qui c'est passer entre les deux coup d'état pour que d'un coup tu deviennes un super épéiste. Par la même occasion j'aimerai savoir ce qui c'est passer durant les trois ans après avoir rencontré ce médecin. Comment tu as atterris à Suna par exemple.

Ensuite je ne suis pas d'accord avec le fait que tu ne puisse pas subir de genjutsu :/ une illusion, que tu sois fou ou pas sa reste une illusion.

Bref c'est tout pour le moment =O

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/tiag090
Kabuto Yakushi
Ex-bras droit d'Orochimaru
Ex-bras droit d'Orochimaru


Nombre de messages : 167
Age : 21
Elements : Ninjutsu médical
Points RP :
20 / 10020 / 100

Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Daitou Kichigai   Lun 15 Juin - 20:20

Suna ? Je vais juste au pays du vent, chez des villageois honnêtes vivant ailleurs que chez les ninjas =O

Sinon... Pour l'amélioration, il faut dire que mon perso se concentre beaucoup sur le taïjutsu ( dit dans mon histoire ). Du coup, en recevant l'arme, il s'est concentré sur ça pendant un an, afin d'être à la hauteur. Mais si tu trouves pas ça convainquant, je peux rajouter des bouts d'entraînement pour justifier.

Pour le genjutsu, ok !

Et pour les 3 ans... Je vais rédiger un truc ce soir ou demain.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kage-shinobi-no-rpg.forumd.biz
Daitou Kichigai
En attente de validation


Nombre de messages : 4
Age : 21
Points RP :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Daitou Kichigai   Sam 20 Juin - 12:18

Voilà ! Je détaille les trois ans écoulés... J'avais pas la place de le mettre dans le premier post, donc je le poste ici :

Ses forces le quittaient, il s'en rendait à présent compte. Son honneur de ninja lui dictait à présent de redevenir digne de la réputation qui le précédait. Celle qui le rattachait à de grands ninjas comme Zabuza ou Kisame. Mais tout d'abord, il lui fallait trouver à manger... Son bonheur se trouva dans un buisson rempli de baies. Il les avala toutes. Les deux prochains jours furent agrémentés d'une belle intoxication alimentaire. Daitou se jura de ne plus manger que des plats préparés. Reposé, mais affamé, il chercha quelqu'un, quelque chose à manger. Mais aucune boutique n'apparut devant lui pour lui fournir ce qu'il voulait. Il pouvait boire, n'étant pas dans une région privée d'eau, mais cette simple garantie de vie lui fut bientôt retirée. La terre se fit plus dure, les points d'eau plus rares. La mauvaise humeur le gagna. La voix de Bijo lui disait de retourner sur ses pas, de chercher du sang. Mais l'épéiste sentait que quelque chose d'autre l'attendait. Un paysan qu'il croisa lui indiqua la direction d'une petite bourgade en voyant l'air de déterré que Daitou affichait. Ce dernier suivit d'un regard intense l'éloignement de l'homme, en se demandant s'il devait lui sauter dessus pour le déchiqueter. Il se présenta devant le chef de village, un jeune homme vif et heureux, et lui demanda de lui accorder une certaine hospitalité. Deux vieilles femmes acceptèrent de l'héberger et de le nourrir, s'il aidait leur petit-fils à tuer des bêtes pour dîner. Daitou accepta. Bijo aussi. Il put se repaître de sanglantes chasses, et manger tout son saoul en compagnie des trois villageois. Les mois passèrent. Daitou reprit usage de son katana. Il allait mieux, et il entendait moins la voix de Bijo. Il ne s'en souciait pas : ça arrivait parfois. Passant des journées à fendre l'air en tous sens, et à envoyer des rafales de pics vers des animaux, il se sentit revivre. Le combat était décidément exaltant. Mais cela n'était pas assez pour Bijo. Elle lui ordonna d'assassiner les deux vieilles, ainsi que le fils. Daitou refusa. Il ne lui paraissait pas normal de tuer des gens qui l'avaient secouru. A partir de ce moment, il fut plus ouvert, allant jusqu'à parler de son passé à des oreilles attentives. Il avait à nouveau un foyer. Il s'entraîna à utiliser ses anciens jutsus Suiton, et tenta d'en utiliser une nouvelle, à but défensif. Tout se passait donc bien. Jusqu'à ce que le jeune homme eut peur de Daitou... Il se renseigna sur les sept épéistes. C'étaient des criminels de haut niveau, des horribles ninjas qui utilisaient leurs techniques pour créer le mal et la peur autour d'eux. Le chef de village ordonna donc à Daitou de partir. N'étant pas particulièrement sensible, il accepta sans se rouler par terre, mais ressentit tout de même une certaine amertume en quittant les deux vieilles dames. Il n'avait pas fait deux mètres que Bijo lui susurra à l'oreille de se venger. Daitou se retourna, tendit son arme. Une pointe de chakra traversa l'air, et vint traverser la gorge du chef du village. Bijo éclata de rire. Daitou se sentit mieux. Et il s'en alla...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisato
Rizukage
Rizukage


Nombre de messages : 64
Age : 25
Avertissement : (>^3^)> <(°w°<)
Elements : Raiton
Points RP :
0 / 1000 / 100

Village : Oto
Date d'inscription : 16/04/2009

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Daitou Kichigai   Lun 22 Juin - 8:29

owi, j'adore la fin, une mort simple et rapide X). Bref sa me convient en ce qui concerne l'histoire, change encore les points que j'ai soulever pour tes techniques =O

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/tiag090
Hisato
Rizukage
Rizukage


Nombre de messages : 64
Age : 25
Avertissement : (>^3^)> <(°w°<)
Elements : Raiton
Points RP :
0 / 1000 / 100

Village : Oto
Date d'inscription : 16/04/2009

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Daitou Kichigai   Lun 22 Juin - 22:35

Double post for the WIIIIIIIIIIIIIIIIIN (oui je suis fatigué aujourd'hui V.v)

Bref, tu as fait les modifications demandé sur msn. Donc je te valide *balance des confettis* comme tu le sais attends une deuxième et blablabla >.>

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/tiag090
Kazuma Shirakawa
Genin
Genin


Nombre de messages : 237
Age : 23
Elements : Suiton
Points RP :
20 / 10020 / 100

Village : Kiri
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Chakra:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Daitou Kichigai   Mer 24 Juin - 23:56

Ca me va ^^ Bon pour les techniques j'ai jamais été très douée mais comme Hisato est passé par là... D

Je valide, lock et déplace ! Bon RP Wink

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daitou Kichigai   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Daitou Kichigai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kage Shinobi no RPG :: Archives diverses :: Présentations validées-
Sauter vers: